Coenagrion lunulatum accueil
Coenagrion lunulatum mâle

Coenagrion lunulatum ou Agrion à lunules est une rareté en France; il a été découvert en 2009 (A. Ladet, C. Bauvet) sur une tourbière d'altitude d'Ardèche, Sagne Redonde où Christine et Pierre Juliand, spécialistes des odonates me l'ont présenté le 16 juin 2013.
Il n'est actuellement connu en France que dans le massif central et sur cette tourbière ardèchoise car il n'a pas été contacté depuis très longtemps en Rhône Alpes.

Il mesure 30 à 33 mm, d'aspect plus robuste et plus sombre que C. hastulatum parmi lesquels il était ici présent. S'il est bleu comme les autres coenagrions ses parties inférieures sont nettement vertes.
Les taches postoculaires sont petites et non reliées par un trait coloré.
Le S2 porte un dessin typique, "en visage triste", mais que l'on rencontre aussi parfois chez C. hastulatum. Le reste de l'abdomen est sombre sauf les segments 8 et 9 bleus avec souvent 2 points noirs sur chacun.

Il habite les mares mésotrophes acides, les tourbières, avec Carex et Equisetum.

Clic...
Coenagrion lunulatum Charpentier, 1840.
Coenagrion est formé des 2 mots grecs Koinos - commun et Agrios - vivant dans les champs, sauvage. Ce nom de famille a été formé de façon complexe lorsqu'il à fallu rediviser les familles existantes, de nouvelles espèces étant découvertes, le terme "agrion" s'avérant insuffisant.
Lunulatum du latin signifiant lunule, petit croissant, évoquant le motif porté sur le 2° segment abdominal.