Sympetrum flaveolum femelle
Sympetrum flaveolum: accueil

Difficile de confondre le Sympetrum flaveolum avec un autre; en effet le Sympétrum jaune porte de larges zones ambrées sur les ailes, à la base s'étendant parfois jau delà nodus pour les mâles, de la même façon, avec parfois moins d'intensité pour les femelles qui sont souvent plus marquées, comme ci-contre, au niveau du nodus.
C'est un Sympetrum de taille moyenne, autour de 35 mm.
Il se plait sur les eaux calmes, les milieux lentiques.

On le trouve de l'Ouest au Sud-Est de la France, rare et épapillé dans l'Ouest, rarissime et accidentel en Maine et Loire, plus commun dans le Sud-Est et surtout dans l'Est.

Le 17 juillet 2014, dans la tourbière d'altitude de Sagne Redonde en Ardèche.

Sympetrum depressiusculum - Selys, 1841
Sympetrum, du grec Sym-piézein, "compressé" et etron, "abdomen". Newmann (1833) qui a créé le genre croyait, de façon erronée, que c'était une caractéristique du genre.
Flaveolum, du latin - flavus - jaune, qui rappelle la teinte ambrée de la base des ailes.

Clic...