Onychogomphus uncatus: accueil
Onychogomphus uncatus mâle émergent
Le printemps 2013 a été aussi mauvais en Ardèche qu'ailleurs et ce 14 juin il est un peu tôt pour trouver des Onychogomphus uncatus matures et actifs, ici sur les rives de la Beaume, à Joyeuse.
Le Maine et Loire correspond sans doute à peu près à la limite nord de sa répartition, hormis la Bretagne sud.

Il se distingue de O. forcipatus par les appendices anaux mais aussi 2 détails, au moins, plus faciles à observer:
- l'absence de trait jaune sur le vertex,
- le trait noir, issu de la carène, qui vient interrompre le "collier" jaune situé à la partie toute antérieure du mésothorax.

Il mesure environ 52 mm. C'est un habitant des ruisseaux ou rivières qui apprécie la présence de galets et de cailloux sur lesquels il émerge et surlesquels on le trouve souvent posé profitant de la chaleur.

Clic...