Calopteryx haemorrhoidalis accueil
Calopteryx haemorrhoidalis mâle
Il n'est ni dans les Mauges, ni dans le Maine et Loire, et au plus près faudrait descendre dans les Charentes pour le trouver (carte sur le site de la S.F.O). L'Ardèche est riche en libellules (76 espèces) et les premiers que j'ai vus m'ont été donnés sur un site ou j'allais voir S. pedemontanum. A droite d'un petit pont, sur un canal d'irrigation un espace ouvert avec de très nombreux S. pedemontanum, de l'autre les arbres et arbustes de la rive ferment le canal et lui donnent de l'ombre par places; il y a environ 3 mâles et 3 femelles qui cohabitent sans heurts, ni poursuite: biotope.
L'identification ne pose pas de problème avec sa coloration vineuse particulière et ses ailes très sombres. Sa taille 45 à 48 mm est tout à fait comparable à celle des autres Calopteryx.
Il se plait sur les ruisseaux ou rivières et partageait ici son espace avec quelques C. xanthostoma.
Ardèche, les Vans, 19 juillet 2014.
Calopteryx haemorrhoidalis, Vander Liden 1825

Son nom vernaculaire est parlant, on l'appelle Caloptéryx hémorroïdal, ou encore Caloptéryx à hémorrhoïdes. Calopteryx, du grec kalos - belle et pteryx - aile pour insister sur les ailes spectaculairement colorées de ce genre.
Haemorrhoidalis, du grec haima - sang et rhein - couler pour insister sur le fait que la face inférieure des 3 derniers segments abdominaux est rouge sang pour les mâles.