Libellula quadrimaculata
(Linnaeus, 1758)
accueil
Cette Libellule à quatre taches mâle patrouillait sur le bord d'un étang au Fuilet (France-49), le 11 mai 2008.
C'est un jeune mâle qui porte encore des couleurs bien proches de celles des femelles.
Il deviendra plus foncé, brun pour le thorax et la partie proximale de l'abdomen, l'extrémité de celui-ci restant noir.

Il doit son nom aux quatre taches foncées qui soulignent les nodus alors que la nervation de la partie antérieure de l'aile est claire.

Il mesure en moyenne 44 mm et préfère nettement les eaux stagnantes avec une végétation aquatique bien développée qui lui permet de se poster et de surveiller son territoire.
Son aire de répartition est gigantesque et s'étend dans toutes les zones tempérées et froides de l'hémisphère nord, du Japon à l'Alaska, en passant par l'Europe du Nord.
C'est une nervure transverse (donc perpendiculaire au grand axe de l'aile) épaissie localisée au bord antérieur des ailes et situé au niveau d'une encoche, ou plutôt d'une petite concavité antérieure du bord d'attaque de l'aile.
Réseau de veines qui forme la trame de l'aile.
Clic...