Si les photos ne sont pas très bonnes c'est qu'elles sont prises sur des sujets en liberté, dans le marais du Logit, en Gironde, le 26 juillet 2013. Je ne capture que très rarement.
On vérifie ici que les cercoïdes sont bien des pièces mobiles, articulées, qui sont destinées à pincer au sens propre le pronotum, partie antérieure du thorax de la femelle, en vue de l'accouplement ou de la ponte.
En dedans des cercoïdes, les 2 pièces blanches centrales sont les cerques, également mobiles qui sont classiquement décrits comme divergents à leur extrémité.
Lestes barbarus mâle
Appendices anaux 1/1