Pseudagrion massaicum mâle
Pseudagrion massaicum mâle
Pseudagrion massaicum mâle
Il y a 22 Pseudagrion en Afrique du Sud mais 8 seulement ont les yeux rouges, et 4 le thorax rouge ou orange! Mais les 3 autres sont des espèces de rivière alors que celui-ci a été observé sur les riches étangs d'un Lodge à Phalaborwa (Limpopo), à la limite du parc Kruger, le 28 octobre 2017. Sa taille varie de 29 à 38 mm (!), c'est le plus commun en Afrique du Sud et se rencontre jusqu'en Afrique centrale. Son identification repose sur l'association de plusieurs caractéristiques: la forme des appendices anaux, S8 et S9 bleus, les taches postoculaires rouges, les yeux complètement rouges à l'exception d'un triangle sombre médian et la largeur de la bandes antéhumérale sombre. Enfin la confirmation m'a été apportée par Klaas-Douwe Dijkstra.
Cette région est réputée très chaude, et pas de chance, un front froid a tout gâché, ce qui explique la tristesse de ces photos manquant de soleil et les gouttelettes d'eau que l'on devine sur ces individus.
Afrique du Sud - Pseudagrion massaicum mâle 1/2
Clic...
Clic...
Pseudagrion massaicum (Sjöstedt, 1909)
Pseudagrion, du grec Pseudo - faux car le genre n'est pas facile à séparer des coenagrions, et Agrion, du grec Agrios - sauvage, vivant dans les champs.
Massaicum se réfère au type de l'espèce, décrit en 1909 sur un spécimen issu de la région du Kilimandjaro en Tanzanie, le pays Maasaï ou Masaï de l'ethnie du même nom.
Voir Warwick & Michèle Tarboton, "A guide to the Dragonflies & Damselflies of South Africa", 2015.