Libellula quadrimaculata femelle 1/2
En trois années, c'est la première fois que je parviens à faire une photo de femelle. Autant les mâles sont actifs et facilement visibles posés sur les joncs et les tiges sèches des bords des plans d'eau, autant les femelles sont discrètes.
L'implantation écartée des cercoïdes, et sur cette vue l'absence nette de lame anale permettent de la distinguer des mâles immatures qui conservent un certain temps ce même aspect.

Le Puiset Doré, Le Buté, le 1 mai 2009.