Erythromma najas pronotum femelle
Erythromma najas pronotum femelle
Erythromma najas pronotum femelle
Il faut donc regarder attentivement le pronotum de ces femelles ,qui coup de chance, est tout à fait différent. Celui d'Erythromma najas, figuré ici, présente un bord postérieur relevé avec un lobe central triangulaire bien marqué, globalement, et en vue supérieure, une forme d'arc dont la corde serait tendue à gauche sur ces différents clichés.
Pour E. viridulum, ce bord postérieur est presque rectiligne et très peu relevé.

Le lobe postérieur étant relevé, il est visible sous forme d'une petite tache jaune sur une vue de face comme ci-contre à droite, ou l'on voit les longues bandes antéhumérales en point d'exclamation (un sujet très étonnant avec des taches postoculaires!).
Autre particularité d'E. najas; la présence (inconstante) de petites taches colorées entre ou en arrière des ocelles, comme on le voit également à droite.
Il peut s'avérer délicat de séparer les femelles E. najas et viridulum quand cette dernière apparait en début d'été.
Il ne faut pas se fier aux bandes antehumérales qui ont le tort de ne pas du tout correspondre à la description faite dans le guide des Libellules de France et d'Europe, par Dijkstra, Delachaux et Niestlé.
Celui-ci nous donne des bandes antéhumérales courtes pour E. najas, complètes, parfois interrompues pour E. viridulum. Or je n'ai jamais vu pour E. najas d'autre forme de bande que celles en "point d'exclamation". Ce qui en fait des bandes parfois longues et par définition interrompues ou incomplètes!
Erythromma najas
Identification femelle 1/3
 Individu émergent
Même femelle 1 heure plus tard
Individu "pré-mature"
Clic...