Les caloptéryx sont parmi les libellules européennes celles qui montrent les comportements les plus évolués, en tout cas les plus facilement observables et interprétables.
Ce 26 juillet 2012 les mâles sont nombreux et actifs, sur la rive droite de l'Evre, au soleil dans les herbes. Les femelles sont discrètement perchées dans les arbustes de la rive opposé, à mi-ombre. Dès qu'une femelle tente de traverser l'espace des mâles elle est aussitôt prise en chasse par 4 ou 5 prétendants à l'accouplement. Quand une femelle parvient à déjouer la surveillance des mâles elle s'installe pour pondre sur les potamots. Mais la pause est brève pour elle et elle doit déjouer les incessants assauts des mâles qui tentent de l'attrapper par le prothorax pour s'accoupler.
A gauche un premier signe de refus en relevant l'extrémité de l'abdomen. Puis les mâles sont de plus en plus nombreux autour d'elle, elle relève son abdomen, puis le place presque verticalement interdisant aux mâles l'accès à son "cou". Lassée elle finra par s'envoler et aller se réfugier dans les arbustes à l'ombre.
Calopteryx splendens comportement 1/2
Clic...
Clic...
Clic...